MERCI, M. le Maire de Chevannes, la famille va être expulsée

Dans un article publié dans le Républicain du 22 avril sous le titre « La municipalité solidaire d’une famille en difficulté » le maire de Chevannes et le CCAS se flattent d’avoir sauvé de l’expulsion une famille de la commune.

Or, la vérité est tout autre et la famille va être expulsée.

Continuer la lecture de « MERCI, M. le Maire de Chevannes, la famille va être expulsée »

Que penser de la réponse du maire de Mennecy sur l’unité de méthanisation de Fontenay Le Vicomte ?

Paroles de monsieur le maire de Mennecy: « Être pour ou contre c’est la liberté de chacun et notamment des gens qui peuvent être directement concernés, ce qui est difficilement le cas de notre commune concernant un projet qui est situé à un kilomètre et demi des premières maisons de la ville. On a donc une certaine inodorité si vous me permettez ce néologisme. »

Ne pas prendre en compte les odeurs de l’épandage est une grave erreur. Les champs des agriculteurs longent les maisons des menneçois et nous savons par expérience que ces épandages peuvent être porteurs d’odeurs nauséabondes.

Continuer la lecture de « Que penser de la réponse du maire de Mennecy sur l’unité de méthanisation de Fontenay Le Vicomte ? »

L’écrin d’Echarcon

L’association « Protéger Echarcon » s’oppose au projet de lotissement (maisons individuelles et un immeuble) porté par Nexity à Echarcon.

Voilà un nom qui fait rêver mais …

Nous avons rencontré les membres de l’association « Protéger Echarcon » et eux, vous diront le contraire. « L’écrin d’Echarcon » est un projet de construction de l’aménageur « Nexity ». Au départ, on aurait tendance à penser que ce sont des habitants qui ne veulent pas de nouvelles constructions au fond de leur jardin. Rapidement, on s’aperçoit que ce n’est pas le problème principal

Cet « écrin » est prévu le long de la très passagère départementale D26, plus de 11 000 passages par jour avec de nombreux camions. Qui souhaite avoir un logement le long d’une telle route ? Comme à Ormoy, le long de la D191, les nouveaux propriétaires vont vite regretter leur achat ! On leur promet un écrin et ils se retrouvent le long d’une départementale bruyante. Ils achètent au prix fort et ne parviennent pas à revendre au même tarif, ils sont coincés. Classique. C’est souvent le cas d’un premier achat (plus impulsif que les autres), un jeune couple, leur premier logement acheté avec un gros crédit, des traites lourdes, des disputes, on se sépare et impossible de récupérer sa mise, des dettes persistent et l’enfer commence…

Cet « écrin » est également prévu en face du centre de retraitement des déchets de Vert-Le-Grand qui ne figure pas, non plus, sur la plaquette très aguichante de Nexity. Vous comprendrez qu’en fonction du vent, l’écrin sera plus ou moins agréable, notez aussi l’importance du trafic dû à la déchetterie.

Cet « écrin » se construirait sur un terrain en friche. Trop de maires n’aiment pas les terrains en friche et pourtant, ce sont des terrains extrêmement précieux pour notre biodiversité. Beaucoup d’animaux, souvent protégés, s’y cachent et y vivent paisiblement. La flore y est riche aussi et en toute liberté. Malheureusement, ces terres sont trop souvent perçues comme ne servant à rien et ayant un potentiel constructible.

Cet « écrin » ne prévoit, pas non plus, les infrastructures nécessaires à la commune pour accuellir notamment dans de bonnes conditions les enfants à l’école, les accès routiers sécurisés, … Comme toujours, les infrastructures ne sont pas prévues et sous-dimensionnées et ce sont les contribuables qui en pâtissent.

Cet « écrin » est aussi symptomatique d’une démocratie locale malade qui manque cruellement de concertation avec les citoyens. Une pétition a été réalisée et démontre que si la population avait été concertée, ce projet n’aurait pas vu le jour, ou du moins pas dans ces conditions.

Cet « écrin » montre le manque d’humanité de notre société aujourd’hui. On construit là où on ne voudrait pas habiter. On fait de belles maquettes, de belles plaquettes. On a de bons vendeurs. La magie du premier achat prend et le tour est joué. Qu’importe ceux qui devront y vivre et ceux qui vivent aux abords. L’argent est roi. Et le respect de l’humain ? Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse…

lien site de l’association « Protéger Echarcon » :

Accueil | Protéger Écharcon (protegerecharcon.com)

Un grand mouvement citoyen pour le Sud-Essonne !

Opacité, mauvaise gestion, népotisme et entre-soi : l’état de la démocratie locale inquiète nombre des citoyennes et citoyens du sud du département de l’Essonne.

Cette atmosphère délétère coupe la sphère de décision des aspirations des populations essonniennes à une bonne gestion publique, à un environnement préservé et à un développement respectueux de nos territoires.

Répondant à l’appel de François Parolini, maire d’Itteville, à la création d’un collectif visant à promouvoir l’éthique et la probité des décideurs publics, nous, élus, contribuables, simples citoyens impliqués dans la vie locale et associative de l’Essonne, avons décidé ce jour la création de l’association :

« Alternative Citoyenne Sud-Essonne »

« Alternative Citoyenne Sud-Essonne » est ouverte à tous et n’est affiliée à aucun parti politique. Elle est l’outil des citoyens, au service des citoyens.

Citoyennes et citoyens de l’Essonne, rejoignez-nous !
Ensemble, agissons pour l’avenir de nos territoires !

Adhérez à l’association !